Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Notre Terre ne mérite pas vraiment son nom, le nom de Mer lui conviendrait mieux.
En effet, les mers et océans couvrent la majeure partie ( 70 % ) de notre planète. Leur profondeur est en moyenne de 4 000 mètres, avec une profondeur maximale de 11 000 mètres. Ces dimensions en font le plus grand habitat de notre planète, bien plus important que les forêts tropicales. Paradoxalement, les animaux qui vivent dans les eaux des profondeurs sont très peu connus. En fait, ces eaux sont difficilement accessibles, et des moyens techniques particuliers sont nécessaires pour étudier les grands fonds.

On peut donc se demander si il y a bien une vie dans les profondeurs abyssales. Et si oui, comment vivent-ils malgré des conditions de vie extrêmes ?

Recherche

Archives

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 14:55

Dans les abysses, la nourriture est rare et les rencontres improbables.

A la base de la chaîne alimentaire, nous avons les petits crustacés, puis les petits poissons tels que le Sternoptyx .

Au dessus, il y a des plus gros poissons comme le Poisson Diable le Sternoptyx, le Poisson Lanterne, ou le Gigantactis.

Ensuite il y a de plus gros prédateurs tel que le Chauliodus l'anguille pélican, le Grand Gousier ou le Caulophryne qui peuvent manger de plus grosses proies.

Les êtres vivants des abysses se nourissent également des détritus (excréments, restes de poissons morts) qui tombent de la surface ainsi que ceux tombés dans le fond, c'est le cas du Concombre de mer, des plumes benthiques.

Mais il faut savoir qu'une grande partie des espèces des grandes profondeurs remontent vers la surface  la nuit pour se nourir. En effet, plus on remonte plus il y a de proies.

 

Published by Groupe TPE - dans La vie des abysses
commenter cet article

commentaires

Sam 08/03/2008 11:18

C'est vraiment trés interessant, c'est dommage qu'il n'y ait pas plus d'études qui se font sur ce sujet, puisque certainement beaucoups de choses restent encore a découvrir plus que partout ailleurs, je me posais aussi certaines questions sur leurs thermorégulation, je n'arrive pas à trouver d'études faites sur ça, et je n'ai pas plus de details aussi sur l'adaptation a la pression.En tout cas bravo, c'est trés bien fait