Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Notre Terre ne mérite pas vraiment son nom, le nom de Mer lui conviendrait mieux.
En effet, les mers et océans couvrent la majeure partie ( 70 % ) de notre planète. Leur profondeur est en moyenne de 4 000 mètres, avec une profondeur maximale de 11 000 mètres. Ces dimensions en font le plus grand habitat de notre planète, bien plus important que les forêts tropicales. Paradoxalement, les animaux qui vivent dans les eaux des profondeurs sont très peu connus. En fait, ces eaux sont difficilement accessibles, et des moyens techniques particuliers sont nécessaires pour étudier les grands fonds.

On peut donc se demander si il y a bien une vie dans les profondeurs abyssales. Et si oui, comment vivent-ils malgré des conditions de vie extrêmes ?

Recherche

Archives

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 20:19
   En biologie, c'est une relation entre deux ou plusieurs êtres vivants d'espèces différentes, bénéfique à chacun des partenaires.

    Cette notion de profit mutuel suffit à différencier la symbiose des autres types de relations entre espèces telles que le parasitisme (dans lequel l'un des partenaires se développe aux dépens de l'autre) ou le commensalisme (dans lequel aucun des partenaires n'est lésé, mais où l'association n'est profitable qu'à un seul). En outre, la symbiose est souvent une relation régulière et obligatoire entre des partenaires bien spécifiques.

    Une grande variété d'organismes vivent en symbiose. De nombreuses plantes du groupe des légumineuses peuvent assimiler l'azote de l'air grâce à la présence de bactéries symbiotiques dans leurs tiges ou leurs racines. D'autres plantes, telles que les bruyères, les orchidées et les conifères, ont les racines colonisées par un champignon (cette association racine-champignon est appelée « mycorhize »), qui se nourrit de substances racinaires et favorise en retour le développement et le fonctionnement des racines. Des protistes et de nombreuses bactéries vivent dans le tube digestif des animaux (notamment les herbivores) : ces micro-organismes permettent à leur hôte de digérer certaines substances, en particulier la cellulose des plantes qu'il consomme.

 

Published by Groupe TPE - dans Lexique
commenter cet article

commentaires