Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Notre Terre ne mérite pas vraiment son nom, le nom de Mer lui conviendrait mieux.
En effet, les mers et océans couvrent la majeure partie ( 70 % ) de notre planète. Leur profondeur est en moyenne de 4 000 mètres, avec une profondeur maximale de 11 000 mètres. Ces dimensions en font le plus grand habitat de notre planète, bien plus important que les forêts tropicales. Paradoxalement, les animaux qui vivent dans les eaux des profondeurs sont très peu connus. En fait, ces eaux sont difficilement accessibles, et des moyens techniques particuliers sont nécessaires pour étudier les grands fonds.

On peut donc se demander si il y a bien une vie dans les profondeurs abyssales. Et si oui, comment vivent-ils malgré des conditions de vie extrêmes ?

Recherche

Archives

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 21:39
Les Astéries, plus communément appelées Étoiles de mer (aster = étoile), possèdent un corps aplati, composé d’un disque central duquel partent en général cinq bras vigoureux.  La bouche est située sous le disque, l’anus à l’opposé.
La surface du corps n’a généralement pas de forte cuirasse, mais sa paroi est souvent armée de plaques ou d’épines.

Chez les Astéries, les sexes sont séparés. Cependant, il n’existe aucune différence permettant de distinguer les mâles des femelles ! Au moment de la reproduction, les gamètes sont libérés dans le milieu où a lieu la fécondation.
La reproduction asexuée est assez courante chez les Étoiles de mer dotées d’une importante capacité de régénération : certaines (Linckia sp. ) sont capables d’autotomiser tous leurs bras, c’est-à-dire de s’amputer, chaque bras pouvant régénérer un individu entier.

Les Astéries sont des carnivores voraces qui se nourrissent tout particulièrement d'autres Échinodermes (Ophiures, Oursins) et de Mollusques et bivalves. Grâce à la force de leurs ambulacres, les étoiles de mer sont capables de forcer leur coquille.
Elles présentent deux types de comportement alimentaire : soit elles avalent leur nourriture et la digèrent classiquement dans leur estomac : c’est la digestion intra-orale, soit, à l’opposé, elles sortent leur estomac et l'appliquent sur la nourriture qu'elles digèrent ainsi à l'extérieur de la bouche : c’est la digestion extra-orale. Ce mode très particulier d'alimentation, supplée efficacement à l'absence de mâchoires. Les Astéries peuvent également se nourrir des détritus organiques qui recouvrent le fond et sont, à l'occasion, nécrophages (necro- = mort, -phago = manger).

Published by Groupe TPE - dans Lexique
commenter cet article

commentaires