Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Notre Terre ne mérite pas vraiment son nom, le nom de Mer lui conviendrait mieux.
En effet, les mers et océans couvrent la majeure partie ( 70 % ) de notre planète. Leur profondeur est en moyenne de 4 000 mètres, avec une profondeur maximale de 11 000 mètres. Ces dimensions en font le plus grand habitat de notre planète, bien plus important que les forêts tropicales. Paradoxalement, les animaux qui vivent dans les eaux des profondeurs sont très peu connus. En fait, ces eaux sont difficilement accessibles, et des moyens techniques particuliers sont nécessaires pour étudier les grands fonds.

On peut donc se demander si il y a bien une vie dans les profondeurs abyssales. Et si oui, comment vivent-ils malgré des conditions de vie extrêmes ?

Recherche

Archives

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 16:38
 

Noms

 

Taille Profondeur Localiation Nourriture Caractéristiques

Lasiognathus

45 cm Bathypélagiques: 3 570 m Océan Pacifique et Atlantique Poissons et invertébrés  

C'est un poisson pêcheur , il attire ses proies avec le leurre lumineux de sa bouche.

Poisson flash

 

 11 cm

 Eaux mésopélagiques : 1 000m    

 Il est visible à une distance de 30 m dans les eaux profondes.

Ils possèdent de gros organes lumineux sous leurs yeux qui contiennent des batéries lumineuses. Ils l'utilisent pour se nourrir mais aussi pour communiquer avec ses congénères. Mais cet organe peut être bien encombrant lorsque les prédateurs approchent; c'est pour cela que le poisson flash possède un écran de tissus pigmenté appelé Mélanophore qui est en fait une sorte de paupière. Il peut ainsi cacher sa lumière mais aussi la faire clignoter.

Le myctophide ou Le poisson lanterne

Poisson lanterne vue de dessous

Les myctophides mesurent entre 3 et 30 cm mais la majeur partie est inferieure a 15 cm.  300 à 1 200 m de profondeur  Tout les océans y compris l'Arctique où vit le poisson lanterne des glaciers  Zooplancton

 Il possède deux rangées de photophores sur les cotés et sous son ventre qui émettent une lumière bleue, verte ou jaune. Les couleurs et la disposition des photophores est différente pour chaque espèce ce qui porte à croire que ces organes leur permettent de se reconnaître entre eux.

Il effectue des migrations verticales la nuit  quand les espèces épipélagiques (10 à 100 m) se réveillent.

Mais c'est aussi pour éviter la prédation, en effet ce poisson est une source de nourriture pour de nombreux animaux comme les cétacés, les thons les requins, grenadiers pingouins et calamars géants ainsi que  d'autres espèces des profondeurs (incluant dautres poissons lanternes).

C'est donc un élément important de la chaîne alimentaire.

Hexanchus griseus ou  Le requin griset

5 m de long Il peut descendre jusqu'à 2 500 m   Petits requins, raies, mammifères marins et crustacés

Il est solitaire et sédentaire. Il est capable de pointes de vitesses spectaculaires.

Il possède 6 branchies.

Il ne remonte vers la surface que la nuit pour se nourir.

 

Idiacanthus antrostomus aussi appelé poisson dragon

 

 

 

Dimorphisme sexuel important : 7cm pour les mâles et 38 cm pour les femelles

Eaux bathypélagiques : 1000 - 4000 m Océan Pacifique Petits poissons et crustacés

Il remonte vers la surface la nuit.

 

Le barbillon est uniquement présent chez la femelle et peut parfois être bioluminescent de couleur rougeâtre ou blanc verdâtre.

Gigantactis venhoeffeni aussi appelé poisson pêcheur

Dimorphisme sexuel :
34 cm pour les femelles et 11 cm pour les mâles

Eaux bathypelagiques : entre 300 et 5 300 m Zones tropicales et tempérées de tout les océans    

Caulophryne

  Eaux bathypélagiques : 1 000 à 4 000 m     Il possède un leurre lumineux au dessus de sa tête pour attirer ses proies.

Saccopharynx lavenbergi ou Grand gousier

 

 1 m  Eaux bathypélagiques : 2 000 à 3 000m  Océan Pacifique    Il possède une bouche énorme qui lui permet d'avaler des proies plus grandes que lui (son estomac étant très extensible), en effet la nourriture étant rare, il est important de ne pas la manquer quand l'occasion se présente.

 Eurypharynx pelecanoides ou anguille pélican

 1 m  Eaux bathypélagiques : 500 à 7 500 m Toutes les mers tempérées et tropicales Poissons et crustacés

 Il possède un organe bioluminescent au bout de sa queue qui lui permet d'attirer ses proies.

 Il nage la gueule grande ouverte en permanence pour attraper toutes les proies. En effet, sa bouche et son estomac son extrêmement extensible.

 Le poisson tripode

 

   Eaux benthiques : entre 3 000 et 6 000 m de profondeur       Attendant sa proie, il repose sur le fond immobile face au courant, posé sur les rayons allongés de ses nageoires.

  Coryphaenoides armatus ou Le grenadier abyssal de la famille des  Macrouridae

 1 m  282 - 5 180 m de profondeur   Talus continentaux et plaines abyssales de tous les océans  Mange des invertébrés et des céphalopodes

 Il effectue des migrations verticales de centaines de mètres pour se nourrir.

 Sternoptyx ou poisson hachette

 4,5 cm  

760 - 1 500 m de profondeur

 Océan Indien, Nouvelle Zélande, Pérou  Petits crustacés  

Son corps applati est recouvert de plaquettes pigmentées de couleur argentée qui jouent le rôle de miroirs verticaux réfléchissant la lumière. Il possède également de petits organes lumineux de couleur bleu sous son ventre.

Il n'effectue pas de migration vers la surface.

 Le chauliodus également appelé poisson vipère

 Il mesure 25 a 35 cm  Il vit a 1 800m de profondeur.  Eaux troicales et temperées de l'Antlantique, Pacifique et Indien  Il mange des poissons et des invertébrés

  Chez les stomiatoidei, on observe une forte dentition ainsi qu'une modification de la colonne vertébrale qui lui permet une augmentation de l'ouverture buccale. En effet, grâce à des muscles spéciaux il peut déplacer ses organes vers l'arrière de son corps (c'est le cas du coeur de l'aorte et des arcs branchiaux). Cela lui permet d'avaler toutes les proies qui passeraient a sa porté.

Mais ce n'est pas tout, sa première vertèbre est presque aussi longue que les 5 suivantes réunies ce qui permettrait d'aider à la déglutition.

Le chauliodus a des rangées de photophores de chaque coté de son ventre. Ils permettraient aux différents membres de se reconnaître dans une même espèce en voie de se reproduire.

Il remonte à la surface la nuit pour chercher des proies.

 

Melanocetusde ou poisson lanterne la famille des ceratoidei

 Dimorphisme sexuel important : 3 cm pour le mâle et 13 cm pour la femelle  

760 - 1 500 m de profondeur

 Océan Atlantique Pacifique et Antarctique  Petits invertébrés. Mais il est capable d'avaler des poies plus grandes que lui.  

Chez les Ceratoidei, le dimorphisme sexuel est remarquable. Les femelles adultes acquièrent la forme globuleuse habituelle de ce groupe, tandis que certains mâles restent de petite taille (mâles « nains ») et deviennent parasites des femelles sur lesquelles ils se fixent.

Seule la femelle porte un organe lumineux. Les proies sont attirées par cette lumière. La baudroie incline alors le filament devant sa bouche. Ce système ingénieux lui permet de  récupérer les victimes directement entre ses mâchoires.

Anoplogaster  cornuta

 

15 cm

eaux bathypélagiques : 500 à 

5 000 m

Océan Atlantique et Pacifique Mange des crustacés et des poissons

Il nage toujours la bouche ouverte pour être a l'affût d'une proie mais il ne peut fermer sa bouche sous peine de se planter les dents dans le cerveau. De plus, sa dentition lui permet de garder ses proies prisonnières lorsqu'il les a attrapé.

Il sert de nourriture aux poissons pélagiques.

Published by Groupe TPE - dans La vie des abysses
commenter cet article

commentaires