Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Notre Terre ne mérite pas vraiment son nom, le nom de Mer lui conviendrait mieux.
En effet, les mers et océans couvrent la majeure partie ( 70 % ) de notre planète. Leur profondeur est en moyenne de 4 000 mètres, avec une profondeur maximale de 11 000 mètres. Ces dimensions en font le plus grand habitat de notre planète, bien plus important que les forêts tropicales. Paradoxalement, les animaux qui vivent dans les eaux des profondeurs sont très peu connus. En fait, ces eaux sont difficilement accessibles, et des moyens techniques particuliers sont nécessaires pour étudier les grands fonds.

On peut donc se demander si il y a bien une vie dans les profondeurs abyssales. Et si oui, comment vivent-ils malgré des conditions de vie extrêmes ?

Recherche

Archives

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 14:35

On divise l'océan en cinq zones, selon leurs profondeurs:

      - la première est la zone épipélagique, au dessus de 200 mètres de profondeur. Dans cette zone, la lumière de la surface permet la photosynthèse.

      - la seconde est la zone Mésopélagique (ou aphotique), entre 200 mètres et 1 000 mètres de profondeur. A partir de cette zone, le peu de lumière filtrée ne permet plus la photosynthèse.

    - la troisième est la zone Bathypélagique, entre 1 000 et 4 000 mètres. A cette profondeur, la seule lumière existante est celle produite par les organismes bioluminescents. Il n'y a aucune espèce végétale, seulement quelques animaux comme le calamar géant ou le cachalot, qui se nourrissent des déchets de la zone pélagique ou en chassant d'autres organismes.

    - la quatrième est la zone Abyssopélagique, entre 4 000 mètres et la croûte océanique. Il n'y a aucune lumière, quelqu'elle soit. La plupart des êtres vivants sont aveugles et albinos.

     - la cinquième est la zone Hadopélagique, des failles océaniques jusqu'à environ 15 000 mètres. Cette zone est très méconnue et seulement de rares espèces sont répertoriées.

On distingue les animaux pélagiques ( qui nagent ou flottent loin des fonds, entre 200 et 1 000 mètres de profondeur ) des animaux benthiques ( qui vivent sur le fond ). La zone abyssale correspond aux profondeurs supérieurs à 4 000 m.

commentaires